Daesh perd du terrain et accentue ses attaques sur les civils

February 14, 2019

 

 

Les forces de mobilisation populaires irakiennes ont libéré, mercredi 13 février, 30 civils assiégés par des militants de Daesh dans une région montagneuse de Salahuddin.

 

Des terroristes affaiblis mais toujours en quête d'attentats suicides et d'exécutions

 

Les terroristes présents dans le mont Makhoul à Salahuddin ont ouvert le feu sur la population locale.

Des membres de la force de mobilisation populaire irakienne se sont précipités sur les lieux afin d'affronter les assaillants de l'EI. Selon iraqinews.com, deux militants jihadistes ont été blessés durant ces affrontements.

 

L'Irak a déclaré l'effondrement de l'influence territoriale de l'État islamique en novembre 2017 lors de la reprise de Rawa, une ville située à la frontière occidentale entre Anbar et la Syrie, qui était le dernier rempart du groupe en Irak. Cependant il reste encore plusieurs centaines de combattants liés à Daesh, à travers les périphéries des grandes villes du pays, commettant régulièrement des attaques suicides contre des civils et militaires.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload