Les terroristes se vengent sur des civils syriens

October 30, 2017

 

 

L'organisation terroriste du pseudo "état islamique" a  exécuté des dizaines de civils ce mois-ci ,dans le désert syrien, pour se venger des défaites subies contre les forces du régime. Le groupe extrémiste a en effet perdu la semaine dernière, son principal bastion syrien de Raqqa. 

 

Les civils syriens : une cible facile pour des terroristes en faillite

 

L'Observatoire syrien des droits de l'homme, basé en Grande-Bretagne, a déclaré que les combattants de Daesh avaient massacré plus de 100 personnes ce mois-ci, dans la ville d'Al Qaryatain. Cela juste avant de la perdre, face aux forces du régime. "L'EI a en effet exécuté au moins 116 civils, dans des tueries de représailles qui ont duré 20 jours, les accusant de collaborer avec l'armée régulière ", a déclaré Rami Abdel Rahman, chef de l'Observatoire. 

Les forces syriennes ont repris samedi Al Qaryatain, qui se trouve dans la province centrale de Homs, trois semaines après que les extrémistes en aient pris le contrôle.  200 combattants jihadistes se sont ensuite retirés de la ville, retournant dans la vaste région désertique qui s'étend jusqu'à la frontière irakienne.  

  

 

 

Al Qaryatain : un symbole de cohabitation religieuse à reconstruire...

  

Al Qaryatain était un symbole de la coexistence religieuse, avant que la guerre civile éclate en 2011, avec quelque 900 chrétiens parmi sa population de 30 000 habitants. Cette entente a été balayée par Daesh, pendant les huit mois d'occupation de la ville entre 2015 et 2016. Les destructions régulières de sites chrétiens, dont une église du Ve siècle réduite en cendres, témoignent des conditions de vie extrêmes de cette minorité. 

 

Source : https://www.thenational.ae/world/mena/isil-executed-116-in-syria-town-revenge-campaign-1.669642

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload